Jessika commence sa deuxième année au doctorat en psychologie du travail et des organisations au profil scientifique-professionnel. Elle s’intéresse particulièrement au soutien social apporté aux travailleurs, au harcèlement psychologique en milieu de travail, à l’inclusion et à la diversité ainsi qu’à la santé psychologique des travailleurs. Son projet de thèse doctorale portera d’ailleurs sur les facteurs qui influencent la santé psychologique et le maintien en emploi des travailleurs autochtones. En parallèle à ses intérêts, Jessika a collaboré à l’élaboration d’une étude et à la rédaction d’un article portant sur les stratégies d’autogestion qui favorisent la santé psychologique des travailleurs. Jessika a également mené une étude qui porte sur les pratiques des proches et des collègues de travail qui favorise la santé psychologique des travailleurs, les résultats ont été présentés dans un congrès international et elle rédige actuellement un article scientifique sur le sujet. Pour Jessika, il est important que l’humain, la justice et la santé psychologique soient au cœur de ses projets.  

Au niveau professionnel, Jessika est diplômée d’une maitrise en counseling de carrière et occupe le poste de consultante en évaluation des talents et en intégration. Dans le cadre de sa pratique professionnelle, elle réalise des évaluations de potentiel en contexte de sélection et de développement, elle élabore des plans de développement individualisés et elle réalise des processus de gestion de carrière auprès d’une clientèle adolescente. De manière ponctuelle, elle développe et dispense de la formation portant sur différents thèmes qui englobent la psychologie, notamment sur l’empathie. Jessika cumule également plusieurs années d’expérience en tant qu’auxiliaire d’enseignement et de recherche.   

Stimulée par le caractère accessible et l’aspect pratiques des vulgarisations scientifiques, Jessika a développé un outil concret qui favorise la déconnexion au travail en plus d’avoir remporté le premier prix au concours de vulgarisation de Sciences 101 pour son balado portant sur le job crafting : « Devenir artisan de son travail ».